Ce que vous avez raté la semaine dernière

Mêlant buzz et communication, chaque semaine retrouvez le meilleur de ce que vous avez peut-être raté la semaine dernière.

Le spot TV MADE IN FRANCE qui nous a fait sourire :

« On a souvent tendance à se tromper sur le prix d’une Volkswagen. » Un spot signé DDB Paris.

La baseline de la semaine : c’est celle que l’on a trouvé intelligente, claire et efficace.

Le Sida, pour en finir il faut continuer (Sidaction 2015)

 

L’opération digitale de la semaine :

Elle est signée Marcel, l’agence parisienne ultra créative et pour preuve :

« Des livres courts à tweeter pour faire patienter. #MerciDuRetard »

Sur Epoints vous pouvez vous faire pardonner lorsque vous avez du retard. Le retardataire peut ainsi s’excuser en offrant, via Twitter, un livre court pour patienter le temps qu’il arrive. S’il a 20 minutes de retard, il lui offre une e-histoire lue en 20 minutes. Un livre qui se compte en minutes et plus en pages. Malin !

Le coup de gueule qu’on partage :

Halte au fake ! Parce qu’on aime bien les opés que mènent les marques mais c’est vrai quoi, on nous prend souvent pour des c***.

La vraie fausse campagne de la semaine :

C’est Nana qui complète cette catégorie avec l’annonce de son nouveau produit, le broyeur portable pour serviette hygiénique. Surprenant, bizarre voire sale, Nana a « tenté » de faire croire au lancement de ce nouveau produit avant de révéler (on s’y attendait) qu’il s’agissait d’une supercherie visant à promouvoir son véritable nouveau produit. Une nouvelle utilisation du « mensonge marketing« , qui commence désormais à être attendu.

L’action la plus « concrète » de la semaine :  Voilà une action qui touche sa cible !

Excédés par les odeurs et les pisseurs chevronnés, les habitants de Hambourg ont agi en conséquence. Action, réaction ! Messieurs, trouvez le bon angle ou abstenez-vous.

« Nous ne nous contentons pas de rendre notre message compréhensible mais nous faisons en sorte qu’il atteigne directement le public visé »

 

L’idée WTF de la semaine :

L’agence FCB Paris a l’idée complètement dingue d’envoyer l’un de ses créatifs dans l’espace. Et de quelle façon ?! Grâce à 36 000 ballons. Oui oui, c’est un véritable projet ! Marre de l’un de vos employés ? FCB Paris à la solution qu’il vous faut. Pour Baptiste, notre « créastronaute », le départ est prévu courant Avril 2015.

Procédé : 1 like sur FB = 1 ballon gonflé. Une fois qu’il aura décollé, évitez de « unliker » la page, on sait jamais !

 

Le meilleur détournement de la semaine :

La fameuse robe dorée, bleue, blanche et noire qui a fait le buzz sur la toile a inspiré beaucoup de détournements, amateurs et professionnels. Voici celui que nous avons préféré et jugé comme le plus pertinent.

« Pourquoi est-il si difficile de voir le noir et le bleu ? La seule illusion est de croire que c’était son choix »

La campagne innovante et technologique : The Bruised woman

A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, une affiche interactive a été placée à Londres et détecte l’attention que vous accordez aux femmes battues. Grâce à une caméra qui détecte les expressions faciales, l’affiche évolue et met en avant l’ignorance que l’on accorde que trop souvent à ce vrai problème. « Si vous le voyez, vous pouvez le changer. Ne tournez pas le regard« .

Face à ce visage tuméfié, le dispositif permet de capter le nombre de regards portés sur l’affiche et de guérir le visage lorsque ceux-ci sont attentifs à la campagne.

 

Ca nous a touché : Manon Slomkowski

En publiant cette vidéo sur son compte Facebook, elle ajoute :

« Le 21 mars 2014 à l’age de 20 ans j’ai été victime d’un grave accident de la route en moto, depuis j’ai une paralysie complète du plexus brachial, dite (la maladie du motard). 5 nerfs contrôle un bras, 4 sont arrachés de ma moëlle, donc irrécupérables, j’ai déjà subit 2 opérations dont une greffe de nerf. Mes chances de retrouver un jour une simple flexion/extension du bras sont de faible chance. J’ai perdu à jamais l’usage du reste, dont la main. Je vi au quotidien avec douleurs neuropathiques (difficilement supportable) dont souffrent également les personnes amputés. Ma souffrance est physique mais aussi morale, mon corps est lourdement abîmé et fatigue plus vite que la normale. Je ne vivrai sûrement pas autant de temps qu’une personne valide. Je suis privée de ma passion mais aussi de beaucoup d’activités, ma famille s’inquiète pour moi et pour mon avenir. Ma force et ma volonté sont visible, je le vis bien parce que je l’accepte.

Voilà une infime partie de ce que j’ai du réapprendre à faire.

Nous ne sommes pas intouchables sur la route, ces 30 secondes où je l’ai cru, m’ont blessés pour toujours. Vous ne voulez pas ça, conduisez doucement et prudemment. »

La meilleure vidéo de nos « Youtubeurs » préférés cette semaine : Cyprien

Et pour finir, LA vidéo Buzz qui Buzz bien comme il faut cette semaine :

Allez, avouez, vous l’avez regardé jusqu’au bout ? Messieurs ?

Comments

About Marc

Mon imagination ne se fait pas non plus d'illusions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *